News

ASF France salue le rapatriement de 35 mineurs français et 16 femmes qui se trouvaient dans des camps du nord-est de la Syrie

Illustration : ASF France salue le rapatriement de 35 mineurs français et 16 femmes qui se trouvaient dans des camps du nord-est de la Syrie

ASF France salue le rapatriement de 35 mineurs français et 16 femmes qui se trouvaient dans des camps du nord-est de la Syrie
 
 
Avocats Sans Frontières France accueille cette nouvelle avec l’espoir qu’elle marque l’abandon définitif de la politique actuelle du cas par cas et permette le rapatriement total de l’ensemble des enfants et femmes de nationalité française encore détenus dans ces camps.
 
A la demande de confrères appelant à une mobilisation concernant la fin de ces détentions sans droit ni titre, ASF France s’est engagée depuis 2020 aux côtés de nombreux autres partenaires, tels que la Commission nationale consultative des droits de l'homme (CNCDH)CNB Conseil national des barreaux - les avocats, l’Ordre des avocats du Barreau de Paris, et ECPM - Ensemble contre la peine de mort.
 
ASF France a mené trois missions au Kurdistan irakien et syrien entre décembre 2020 et septembre 2021 pour donner corps aux demandes de rapatriement et a déposé un mémoire d’amicus curiae devant la grande chambre de la Cour Européenne des Droits de l’Homme. La CEDH saisie de la situation de mineurs détenus dans ces camps et qui a tenu son audience sur cette affaire en septembre dernier. Son délibéré est toujours attendu.
 
Contacts presse :
o  Me Matthieu Bagard – Avocat et Secrétaire général d’ASF France
bagardmatthieu@gmail.com


Anne Lutun – Directrice générale d’ASF France
direction@avocatssansfrontieres-france.org

Back to top

Stay informed
get our newsletter