Nos Actions

Guinée

RESPECT - Renforcement des capacités de la société civile pour la protection effective des conventions et traités de défense des droits de l'Homme

PRÉSENTATION DU PROJET

Le projet RESPECT est le fruit de la consultation faite par ASF France auprès de la société civile guinéenne et des partenaires appuyant cette dernière qui a permis d’élaborer une cartographie précise des actions passées et en cours, d’analyser les expertises et besoins des organisations de la société civile (OSC) et ainsi d’identifier des besoins spécifiques.

Ce processus a abouti à la définition d’une stratégie d’intervention pour permettre une connaissance précise de l’évolution des droits humains et pour appuyer la société civile et atteindre les changements significatifs dans le respect des droits humains par l’État. Ce projet fait également écho à un agenda des droits humains rythmé par une intensification des tensions politiques et par l’Examen Périodique Universel de la Guinée qui a démarré en janvier 2020.

OBJECTIFS

  • Assurer le suivi rapproché des violations des droits humains en Guinée dans un contexte fragilisé par une crise politique et la pandémie de COVID-19.
  • Renforcer les capacités de la société civile guinéenne dans la recherche et le plaidoyer auprès des autorités nationales, internationales et onusiennes.

RÉSULTATS ATTENDUS

  • La situation des droits humains en Guinée, fragilisée par la crise COVID-19, est analysée et partagée.
  • La société civile guinéenne est activement engagée dans la promotion, la protection et la défensedes droits humains, et peut assurer un suivi et unecomplémentarité dans la mise en œuvre desrecommandations spécifiques de l’EPU en Guinée.

ACTIVITÉS EN 2021

  • Production d’analyses par un expert externe spécialisé dans les travaux de recherche et d’analysede la situation des droits humains en Guinée. Cesanalyses pourront confirmer un état des lieuxspécifique ou être ponctuellement sollicitées par la Délégation de l’Union Européenne au regard desévolutions sanitaires et socio-politiques.
  • Formation des OSC sur différents sujets pour comprendre les enjeux des violations des droits humains les plus graves, y inclus le rapportage, les techniques de plaidoyer et les mécanismes de saisine et d’alerte auprès des organes de traités et coordination.
  • Appui aux défenseurs des droits humains et des OSC, à la défense effective des droits humains devant les juridictions et autorités compétentes àtravers l’identification des outils et mécanisme

PARTENAIRES ET BAILLEURS

Le projet est soutenu par la Délégation de l'Union européenne en Guinée. 

Nous contacter

Retour en haut