Actualités

MALI - INTERVIEW DE FOUSSEYNI MAIGA, COORDINATEUR DU PROJET PROFOTO

Illustration : MALI - INTERVIEW DE FOUSSEYNI MAIGA, COORDINATEUR DU PROJET PROFOTO

Au mois de février, vous avez pu découvrir l'interview de Fousseyni Maiga, le coordinateur du projet ProFOTO "Promotion des droits fondamentaux des détenus et application des instruments juridiques de prévention de la torture au Mali", dans notre dernière Newsletter. 

Aujourd'hui, nous vous la proposons en intégralité !

Apprenez-en plus sur nos projets à travers nos équipes terrain. 

 

3 questions à ...Fousseyni Maiga, coordinateur du projet ProFOTO au Mali :

1. ASFF : Pourquoi avez-vous choisi de travailler chez ASF France ?

Fousseyni : En tant que communicant, j’ai réalisé une étude pour le compte de la mission des Nations unies sur le dispositif national d’information et de communication sur les droits de l’homme. Au cours de cette consultation, j’ai eu le privilège de travailler avec la Commission Nationale des Droits de l’Homme et de mener un diagnostic sur l’ensemble des acteur·trice·s du secteur. C’est ainsi que je me suis enquis des activités d’ASF France et j’ai immédiatement été séduit par son approche et l’esprit qui sous-tend chacune de ses activités. Le projet ProFOTO est l’opportunité pour moi d’intégrer le réseau ASF et de découvrir de nouveaux horizons, tout en ayant l’occasion de côtoyer d’éminent·e·s spécialistes de la question des droits de l’homme.   


2. ASFF : Un volet du projet qui vous tient particulièrement à cœur ? 

Fousseyni : La dimension humaine du projet. La détention au Mali est assimilable à un parcours du combattant. Les personnes en détention sont considérées comme des « sous-hommes » qui ne méritent aucune attention particulière. Rappeler aux acteur·rice·s de la chaine pénale, ainsi qu’aux autorités, les droits dont disposent les personnes en détention est le meilleur moyen de garantir un minimum de dignité dans nos prisons et de prévenir les actes de torture.   


3. ASFF : Quelque chose qui vous a particulièrement marqué ?

Fousseyni : La rigueur et l’anticipation sont les deux éléments qui m’ont impressionné dans le fonctionnement d'ASF France. J’ai été marqué par la méthode de travail, empreinte de courtoisie et de collégialité, mais aussi par l’humanisme qui habite l'ensemble des collaborateur·rice·s. 



En savoir plus sur le projet ProFOTO

Retour en haut