Actualités

Mali - Justice pour les survivantes de violences basées sur le genre

Illustration : Mali - Justice pour les survivantes de violences basées sur le genre

Selon ONU FEMMES, plus de 35% des femmes maliennes sont victimes de violences sexuelles au moins une fois dans leur vie. Dans ce contexte difficile, le projet JUGE vise à atteindre des changements précis en termes de comportement pour lutter contre l’impunité en matière de violences basées sur le genre (VBG) et contribuer à l’éradication de ces violences. Les changements se veulent porter sur l’attitude des autorités, des acteurs de la chaîne pénale et de la société civile.

 

Du 12 au 18 juin, des experts d’ASF France se sont rendus au Mali pour animer une formation à destination des acteurs de la chaîne pénale et des médecins sur les VBG.

Cette formation de 3 jours, du 14 au 16 juin, fut animée par les experts d’ASF France, d’ASF Mali et de Women in Law and Development in Africa (WiLDAF) à Bamako et eut pour thématique le traitement judiciaire efficace des cas de VBG.

Les participants étaient des acteurs en charge du respect de la loi (officiers de police judiciaire et de gendarmerie, avocats), mais aussi des médecins, en charge de délivrer les certificats médicaux, indispensables à la constitution des dossiers de cas de VBG. Ils étaient au nombre de 15 et ont manifesté un vif intérêt pour cette formation caractérisée par la pluridisciplinarité des participants. La mixité professionnelle de ces acteurs est en effet une source de dialogue, clé du traitement efficace et fluide des VBG, et indispensable à la lutte contre l’impunité. Ainsi, les connaissances et les pratiques professionnelles de chacun ont été mutualisées, permettant de créer des ponts entre les différents corps de métier, de comprendre les diverses contraintes et attentes respectives et de construire des axes d’amélioration.

Retour en haut