Qui sommes-nous ?

Présentation de l'association

Créée en 1998 par Maître François CANTIER, Avocats Sans Frontières France est une association de solidarité internationale régie par la loi française du 1er juillet 1901, qui contribue à faire respecter les droits humains fondamentaux. 

Aujourd’hui, ASF France développe des projets terrains dans 6 pays (Cambodge, Mali, Cameroun, Nigéria, Grèce, Haïti) en collaboration avec 12 partenaires locaux.

ASF France en 5 points

1 - AGIR au nom de la Justice et de la Liberté

Nous assurons bénévolement la défense de toute personne dont les droits fondamentaux sont menacés et qui ne dispose pas d'un avocat libre et indépendant pour sa défense. Notre mission consiste également à porter assistance aux avocats et défenseurs des droits de l'Homme menacés en raison de leur engagement.

2 - CONTRIBUER au renforcement de l'État de droit

Nous intervenons partout dans le monde, dès lors qu'il est nécessaire de soutenir l'État de droit, l'institution judiciaire ou le droit à un procès équitable. Nous avons toujours vocations à renforcer les capacités des acteurs locaux de la justice et du droit, en répondant à leurs besoins et en agissant à leurs côtés.

3 - FAVORISER l'accès au droit et à la justice

Promouvoir l'accès au droit fait partie de nos priorités, c'est pourquoi nous participons à la mise en place de systèmes d'aide juridiques et judiciaires. Dans cette perspective, nous concourrons à apporter aux personnes les plus vulnérables la protection du droit là où elle n'existe pas : mise à disposition de services juridiques (consultations itinérantes ou sédentaires), renforcement de systèmes judiciaires, sensibilisation de la population et des acteurs judiciaires.

4 - DÉFENDRE les citoyens et les défenseurs des droits de l'Homme

ASF France assure dans l'urgence la défense de toute personne dont les droits fondamentaux sont menacés et qui n'a pas accès à un avocat indépendant. Nous intervenons également lorsqu'un avocat subit des attaques en raison de sa profession : menaces, incarcérations. En effet, au-delà de l'avocat, c'est le citoyen qui est privé de défense et donc de justice.

5 - DÉVELOPPER les citoyens et les défenseurs des droits de l'Homme

Nous avons toujours vocation à renforcer les capacités des acteurs locaux de la justice et du droit, en leur apportant une formation initiale et continue adaptée à leurs besoins et à leurs difficultés spécifiques.

À nos côtés,

Devenez un.e acteur.rice

de la justice pour tous !

 

Nous contacter

Haut