Qui sommes-nous ?

Ressources

PLAN D'ACTION 2020

Chers amis,
 
C’est chaque année une tradition à laquelle nous sacrifions volontiers que celle de la rédaction du plan d’action des douze mois à venir. Douze, comme autant de travaux que ceux qu’accomplît jadis Hercule, parent éloigné de la quête vers la réparation des crimes des hommes et la liberté. Ce ne sont pas douze mais sept travaux que débuteront ou poursuivront les équipes d’Avocats Sans Frontières France en 2020. Parmi ces sept projets, quatre seront de nouvelles actions :
  • JUGE (Justice pour les survivantes de violences basées sur le genre) au Mali, projet financé par l’Union européenne.
  • ProFOTO (Promotion des droits fondamentaux des détenus et application des instruments juridiques de prévention de la torture) au Mali, projet financé par le fonds spécial de l’OPCAT (Protocole facultatif à la Convention des Nations Unies contre la Torture et autres Peines ou Traitements Cruels, Inhumains ou Dégradants).
  • IMPLIC (Implication et participation des acteurs pour la protection des droits des personnes privées de liberté) en Haïti, projet financé par l’Union européenne.
  • RECAJUD (Renforcement des capacités de la société civile camerounaise pour l’accès à la justice des personnes en détention) au Cameroun, projet financé par le Centre de Crise et de Soutien du Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères (MEAE).
Outre la mise en œuvre de ces nouveaux projets, de nombreux projets déjà débutés se poursuivront. Que ce soit au Nigeria, auprès des acteurs de la chaîne pénale et des justiciables contre les mauvais traitements et la torture, au Cambodge, auprès des femmes survivantes de violences basées sur le genre ou encore en Grèce, auprès des demandeurs d'asile, Avocats Sans Frontières France porte, cette année encore, haut la voix des droits de l’Homme grâce à l’engagement constant et sans faille de ses forces vives.
Comme vous pourrez le lire dans les pages qui suivent, cette nouvelle année demeure placée sous le signe du renforcement des projets que nous menons de longue date à présent auprès de celles et ceux qui, jetés sur les routes pour des considérations ethniques, religieuses ou politiques ont l’impérieux besoin d’un appui juridique pour faire valoir leurs droits.
Enfin, nous poursuivons ou renforçons notre travail autour de nouvelles thématiques d’intervention au premier rang desquelles il nous paraît essentiel de mentionner la RSE, qui constitue probablement l’un des enjeux majeurs de la décennie à venir dans toutes ses dimensions, et notamment celle de la conjugaison de l’activité économique et de la garantie de l’application des droits humains.
Parce qu’il est nécessaire de continuer d’intervenir « là où la défense n’a plus la parole », nous comptons sur le soutien de tous et de chacun, et notamment sur les instances et représentants de la profession d’avocat, garante s’il en est de la persistance de l’esprit des Lumières, creuset originel des valeurs incarnées par les droits de l’Homme.
A toutes celles et ceux qui témoignent leur soutien à nos actions et nos engagements, nous voulons ici donner l’assurance de notre profonde reconnaissance.
 
Co-Présidents Avocats Sans Frontières France
Me Vincent Fillola
Me Julien Pourquié Kessas

Nous contacter

Haut