Actualités

Afghanistan : Avocats Sans Frontières France exhorte les autorités françaises à garantir en France la pleine application du droit d’asile

Illustration : Afghanistan : Avocats Sans Frontières France exhorte les autorités françaises à garantir en France la pleine application du droit d’asile

Avocats Sans Frontières France (ASF France) est extrêmement préoccupée par les événements récents en Afghanistan et les témoignages faisant état d’une escalade de la violence dans le pays.
Particulièrement attentive au sort des femmes et des jeunes filles afghanes et à la préservation la plus absolue de leurs droits, ASF France réaffirme sa solidarité envers le peuple afghan, les avocats, les magistrats, les défenseurs des droits humains, les membres de la Commission indépendante afghane des droits de l'homme, les membres de la société civile et toutes celles et ceux qui luttent pour l’État de droit et la justice en Afghanistan.
Nous rappelons l’obligation du respect absolu et inconditionnel de la Convention de Genève sur l’asile et des textes de l’Union européenne de protection des populations persécutées. Nous exhortons en conséquence les autorités françaises à garantir en France la pleine application du droit d’asile pour toutes les personnes sur lesquelles pèsent des menaces directes et actuelles, ainsi que l’octroi de visas et la protection fonctionnelle au bénéfice notamment des avocats, particulièrement visés par les talibans.
Nous rappelons enfin la déclaration du 17 août dernier du Procureur de la Cour pénale internationale, Monsieur Karim A. A. Khan QC, qui souligne que les événements survenus sur le territoire de l'Afghanistan pourraient relever de violations du droit international humanitaire au regard du Statut de Rome (exécutions extrajudiciaires, persécutions à l'égard de femmes et de jeunes filles, crimes commis contre des enfants et d'autres crimes touchant la population civile dans son ensemble).
ASF France est investie depuis sa création sur les enjeux liés au droit pénal international, notamment à travers la défense des accusés et victimes du génocide rwandais et des victimes des Khmers Rouges devant les Chambres extraordinaires des tribunaux cambodgiens (CETC). Dès 2015, ASF France se mobilise également pour soutenir les demandeurs d’asile dans leur parcours d’exil à travers la défense des migrants à Calais et en Grèce, puis avec la mise en place d’un centre juridique sur l’île grecque de Samos.
C’est fort de cet engagement passé et actuel qu’ASF France se mobilisera, avec l’ensemble de la profession et des associations de défense des droits humains, à faire entendre, en tous lieux et en tout temps, la voix des Afghanes et des Afghans qui seraient victimes de violations graves de leurs droits, et de toutes celles et ceux qui n’ont aujourd’hui plus la parole.
 
©1st Lt. Rock Stevens

Retour en haut