Actualités

#TOUSUNIScontrelesVBG - Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes.

Illustration : #TOUSUNIScontrelesVBG - Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes.

Aujourd’hui, jeudi 25 novembre 2021, c'est la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes.

Les violences basées sur le genre (VBG) touchent des millions de femmes partout dans le monde. C'est un fléau qui ne connaît pas de frontières. La pandémie de Covid-19 a eu un effet dévastateur sur les droits des femmes dans le monde. Ensemble, nous pouvons #OrangezLeMonde et faire une différence dans la vie des femmes et des filles. Ensemble, nous pouvons obtenir des changements positifs pour les femmes et les filles du monde entier. 
 
Parce que chaque société se doit d'être protectrice des droits des femmes et des filles, ASF France est activement engagée dans la lutte contre les violences basées sur le genre (VBG) et l’impunité de leurs auteurs
 
Au Cambodge, les lois protégeant les droits fondamentaux des femmes et des jeunes filles ne sont pas appliquées dans la pratique et de nombreuses personnes se retrouvent dans des situations de violences physiques, sexuelles et conjugales, souvent dans le cadre familial.

Au Mali, 35% des femmes ont déjà été victimes de violences sexuelles. Devant la multiplication des violences faites aux femmes, la réponse pénale est faible. Très peu d’auteurs sont poursuivis. Les femmes doivent avoir suffisamment confiance en la justice pour porter plainte.

En Guinée, la prévalence des mutilations génitales féminines (MGF) est la plus importante de toute la région d’Afrique de l’Ouest, avec une prévalence de 97%. De nombreuses stratégies nationales sont mises en place par le gouvernement ainsi que des campagnes massives de sensibilisation, sans effet aucun sur une potentielle baisse de la prévalence des MGF. 
 

ASF France est engagée dans ces trois pays dans des projets de lutte contre les VBG, avec la volonté d’être toujours plus solidaire des personnes victimes de questions liées au genre.

Retour en haut